EDIFYING ARTICLES

Excerpts from Prof. Fomum's books

La Maladie et la Guérison D’Ezechias (Zacharias T. Fomum)

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

 

“En ce temps-là, Ezéchias fut malade à la mort. Le prophète Esaïe, fils d’Amots, vint auprès de lui, et lui dit : Ainsi parle l’Eternel: Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus. Ezéchias tourna son visage contre le mur, et fit cette prière à l’Eternel: O Eternel ! Souviens-toi que j’ai marché devant ta face avec fidélité et intégrité de coeur, et que j’ai fait ce qui est bien à tes yeux! Et Ezéchias répandit d’abondantes larmes. Esaïe, qui était sorti, n’était pas encore dans la cour du milieu, lorsque la parole de l’Eternel lui fut adressée en ces termes : Retourne, et dis à Ezéchias, chef de mon peuple : Ainsi parle l’Eternel, le Dieu de David, ton Père: J’ai entendu ta prière, j’ai vu tes larmes. Voici, je te guérirai ; le troisième jour tu monteras à la maison de l’Eternel. J’ajouterai à tes jours quinze années. Je te délivrerai, toi et cette ville de la main du roi d’Assyrie; je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur. Esaïe dit : Prenez une masse de figues. On la prit, et on l’appliqua sur l’ulcère. Et Ezéchias guérit. Ezéchias avait dit à Esaïe: A quel signe connaîtrai-je que l’Eternel me guérira, et que je monterai le troisième jour à la maison de l’Eternel ? Et Esaïe dit: Voici, de la part de l’Eternel, le signe auquel tu connaîtras que l’Eternel accomplira la parole qu’il a prononcée : l’ombre avancera-t-elle de dix degrés, ou reculera-t-elle de dix degrés ? Ezéchias répondit: C’est peu de chose que l’ombre avance de dix degrés ; mais plutôt qu’elle recule de dix degrés. Alors Esaïe, le prophète, invoqua l’Eternel, qui fit reculer l’ombre de dix degrés sur les degrés d’Achaz, où elle était descendue” (2 Rois 20:1-11).

C’est là une histoire remarquable, pleine d’instruction.

1 - LA RÉALITÉ DE LA MALADIE D’EZÉCHIAS ET SA MORT IMMINENTE

Le roi tomba gravement malade et fut sur le point de mourir. Du point de vue physique, il n’y avait presque pas d’espoir. En plus, l’Eternel envoya quelqu’un lui dire : “Tu vas mourir, tu ne vivras plus.” C’était scellé. Dieu avait parlé, scellant le fait qu’il allait mourir. Il ne semblait rester aucun espoir. S’il devait y avoir un espoir, il aurait fallu que Dieu changeât Sa pensée, mais la manière dont Il avait parlé portait une note d’irrévocabilité.

Le roi aurait pu dire : “Manifestement, ma fin est arrivée, et la parole du Seigneur le confirme. Je vais vraiment donner mes ordres à ma maison et mourir comme le Seigneur l’a dit.” Il ne le fit pas. Il crut qu’il était possible que Dieu changeât Sa pensée. Ainsi Ezéchias fit trois choses :

  1. Il tourna son visage contre le mur, déterminé à parler à Dieu seul.

  2. Il supplia Dieu.

  3. Il pleura amèrement.

2 - LA RÉPONSE DE DIEU

Dieu exauça Ezéchias immédiatement et parla à travers Esaïe en disant:

  1. J’ai entendu ta prière,

  2. J’ai vu tes larmes.

  3. Je te guérirai. Le troisième jour, tu monteras à la maison de l’Eternel.

  4. J’ajouterai quinze années à tes jours.

  5. Je te délivrerai, toi et cette ville de la main du roi d’Assyrie

  6. Je protégerai cette ville, à cause de moi, et à cause de David, mon serviteur.

Qu’en aurait-il été si Ezéchias avait juste prié et dit : “Que ta volonté soit faite Seigneur” ? Le Seigneur n’aurait écouté aucune prière. Qu’en aurait-il été s’il n’avait pas versé de larmes ? Le Seigneur n’aurait pas vu les larmes ; et qu’en aurait-il été s’il n’avait pas supplié ? Il n’aurait pas été guéri. Il fit trois choses et reçut du Seigneur trois choses.

LE DIEU DE BONIFICATION

Ce fut merveilleux ; Dieu accorda à Ezéchias ce qu’il avait demandé, la guérison. Mais Dieu ne S’arrêta pas là. Il lui donna en plus trois choses qu’il n’avait pas demandées. Quel Dieu grand ! La Bible dit: 

“Or, à celui qui peut faire par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons, à lui soit la gloire dans l’Eglise et en Jésus Christ, dans toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen !” (Ephésiens 3:20-21).

LE MÉCANISME DE GUÉRISON DE DIEU

Dieu avait promis qu’Il guérirait Ezéchias au bout de trois jours. Il avait clairement parlé à travers le prophète. Dieu pouvait le guérir directement ; mais pourtant le prophète dit : 

“Prenez une masse de figues. On la prit et on l’appliqua sur l’ulcère. Et Ezéchias fut guéri” (2 Rois 20:7). 

Dieu était en train de dire : “J’ai décidé de le guérir. J’utiliserai la méthode qui consiste à placer les feuilles de figuier sur son ulcère pour effectuer ma guérison.” Le prophète n’avait pas dit : puisque Dieu a promis la guérison, elle viendra d’une manière ou d’une autre. Oui, Dieu avait réellement promis la guérison et le moment de la guérison. Il avait aussi établi celui par qui Il allait accomplir la guérison; mais Il n’avait pas spécifié de quelle manière Il accorderait cette guérison. Le prophète, qui connaissait la pensée de Dieu, demanda qu’on applique les feuilles de figuier sur l’ulcère. C’était sûrement là la méthode de Dieu dans cette situation particulière. Si Ezéchias avait dicté à Dieu la méthode qu’il fallait utiliser, il aurait eu des problèmes.

LES SIGNES

On annonça à Ezéchias que Dieu allait le guérir dans trois jours. Bien qu’il eût confiance en Dieu et au prophète de Dieu, il voulut un signe. Le prophète lui donna le choix entre deux signes possibles et il choisit le plus improbable. Le prophète cria à Dieu et même ce signe lui fut accordé.

Je suis personnellement très émerveillé par la générosité de Dieu. Je suis aussi bien émerveillé par la liberté que nous pouvons avoir devant Lui. Ezéchias n’était pas satisfait de savoir que Dieu avait promis de le guérir. Il voulait une preuve physique sur laquelle baser sa foi. Dieu ne lui donna pas seulement le signe. Il lui donna le choix entre deux signes, et Ezéchias choisit le plus difficile ; mais, pourtant, Dieu le lui accorda.

Dieu veut que Ses enfants Lui soient intimes de cette façon. Il ne veut aucune relation officieuse. Il veut que nous traitions avec Lui, même dans les détails. Il n’y a rien de mauvais à demander un signe, si nous n’avons pas d’assurance dans notre coeur. Mais ceux qui sont mûrs trouveront dans chaque parole qui sort de la bouche de Dieu, toute l’assurance dont ils ont besoin.

Il a fallu que le prophète crie à Dieu, afin que le signe difficile soit accompli. Il ne pouvait y avoir aucune erreur. Le roi avait demandé un signe qui ne pouvait s’accomplir que si Dieu faisait un miracle. Je pense que le roi avait raisonné de cette manière: “Si Dieu est prêt à opérer un tel miracle pour me rassurer, alors Il est certainement prêt à opérer le miracle pour me guérir.”

Les enfants de Dieu ont quelquefois peur de demander des miracles à Dieu. Leurs prières sont toutes faites dans le domaine du possible. Ils prient au sujet des choses qui pourraient arriver, même sans l’intervention spéciale de Dieu. Ils ne demandent pas à Dieu ces choses pour lesquelles l’échec serait si évident si Dieu n’agissait pas. Les enfants de Dieu veulent en quelque sorte sauver la face de Dieu et la leur par leurs types de demandes et, à cause de cela, ils bloquent la puissance de Dieu.

Je voudrais te poser une question personnelle. “Si le Seigneur exauçait toutes les prières de ta liste, ces exaucements secoueraient-ils le monde ?” Sinon, tes prières sont des fourmis et non des géants. Tu auras pour exaucements des fourmis.

Bien qu’on ait mis les feuilles de figuier sur l’ulcère d’Ezéchias, il ne se fia pas aux feuilles pour la guérison. Il se confia au Seigneur. Le genre de signe qu’il avait demandé montre qu’il croyait que Seul Dieu pouvait guérir et non les feuilles de figuier. Le prophète avait ordonné que les feuilles de figuier lui soient appliquées. Il y consentit, mais garda ses yeux fixés sur celui qui pouvait le guérir. 

“Le cheval est équipé pour le jour de la bataille, mais la délivrance appartient à l’Eternel” (Proverbes 21:31).

DIEU TINT SA PROMESSE

Dieu avait accompli Sa Parole au sujet d’Ezéchias. Le troisième jour, il monta à la maison de l’Eternel. Le Seigneur tient toutes Ses promesses à temps.

Il y a des promesses qu’Il fait avec condition. De telles promesses ne peuvent être tenues que si les conditions de la promesse sont respectées. Il y a d’autres promesses qui sont faites inconditionnellement, mais sans qu’aucun facteur de temps ne soit donné. La promesse doit s’accomplir indépendamment de ce que fait l’homme. Mais un homme de prière peut précipiter l’accomplissement de la promesse en insistant auprès de Dieu. Il pourrait même avoir la liberté de donner au Seigneur une limite de temps et insister là-dessus auprès de Dieu. Cependant, ceci dépendra de la relation entre Dieu et la personne. Tous les hommes de la gloire ont eu une telle liberté devant Dieu et ont entrepris plusieurs de ces transactions avec Lui.

Il y a d’autres promesses qui sont inconditionnelles et pour lesquelles Dieu a également établi un temps où Il va accomplir ce qu’Il a promis. Dans un tel cas, on n’a pas besoin de prier davantage. La louange et les actions de grâce devraient remplacer la pétition. Une telle promesse fut faite à Abraham. L’Eternel lui dit: 

“Je reviendrai vers toi à cette même époque ; et voici, Sara, ta femme aura un fils” (Genèse 18:10). 

Dieu avait fait cette promesse avant, mais sans limite de temps. Cette fois-ci, Il fixa un temps et il ne restait plus que l’accomplissement.

C’est une chose des plus sérieuses si une promesse faite par Dieu ne s’accomplit pas. Personne ne devrait prendre une telle situation à la légère. C’est également très sérieux lorsqu’un homme prie et ne reçoit pas une réponse claire.

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
0 Characters
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement

Do you like this article?

Signup and Stay Updated

Search For an Article

cmfi_logo_en_new_589x500.png

Ave. Zacharias Tanee Fomum, P.O. Box 385, Bertoua, Cameroon

  • dummy+1 (613) 298-2449

  • dummy+47 454 12 804

  • dummy info@ztfministry.org

Copyright © 2018 Christian Missionary Fellowship International. All Rights Reserved